• Sourire 2

    Jean Dominique DUFOUR

  • Sourire 1

    Orthodontiste à Guilherand Granges

Incidents et urgnces.

 

Il y a peu de véritables urgences en orthodontie. Cependant, les patients sont parfois confrontés à différents problèmes : inconfort, gêne, difficulté d'adaptation... 

Douleurs et irritations

·         Sensibilité dentaire

Dans les premières heures suivant chaque rendez-vous, et plus particulièrement lors de la pose des appareils, des sensibilités dentaires peuvent se manifester.

Cette gêne occasionnée par la tension de l’appareil sur les dents est augmentée par la mastication. Elle est normale pendant quelques jours après chaque activation de l’appareil. 

Le degré d’inconfort et sa durée sont très variables d’une personne à l’autre. 
Si la gêne persiste, le patient pourra utiliser la prescription d’antalgique délivrée par Dr DUFOUR Jean Dominique lors de la pose de l'appareil.

·         Irritation des joues et des lèvres 

Le frottement des composants de l’appareil orthodontique, surtout lors des premières activations, est susceptible de provoquer des irritations des muqueuses buccales (lèvres, joues, langue, gencive). 

Une cire orthodontique protectrice, confiés lors de la pose de l’appareil (et également disponibles en pharmacie), permettent d'éviter cet inconvénient et de résoudre le problème, le temps que les joues ou les lèvres cicatrisent complètement. Pour appliquer la cire, il suffit d’en prendre un petit morceau pour en constituer une petite boule de la taille d’un petit pois. La cire est ensuite pressée contre la ou les parties à l’origine de l’irritation. Ils doivent recouvrir totalement l’attache. Ils peuvent être utilisés en mangeant et leur ingestion, s’ils venaient à tomber de l’attache, n’est en aucun cas dangereuse.  

·         Arc qui blesse

 

Parfois, en cours de traitement, le fil, progressivement trop long, finit par dépasser en arrière de la dernière attache ou de la dernière bague placée en bouche, créant ainsi une petite irritation localisée de la joue. Il est alors possible de le recouvrir à l'aide de cire orthodontique. Prenez ensuite un rendez-vous rapidement au cabinet pour le couper.

Bris et décollement

·         Descellement d’une bague ou décollement d’une attache

Lors d'un choc, ou à la mastication d'un aliment dur, une attache peut se décoller et rester simplement accrochée à l’arc. C'est souvent lors du brossage que l'on s’en aperçoit. (Pas de bonbons ni de chewing-gum !)

Il est nécessaire de prendre rendez-vous au cabinet pour recoller la bague ou l’attache. 

Si l’attache provoque une légère irritation, recouvrez-là à l'aide de la cire orthodontique.

·         Perte ou casse d'un appareil amovible

 Prendre un rendez-vous pour le faire réparer ou remplacer.

·         Perte d’une ligature élastomérique 

Parfois, sous l’effet de la nourriture ou bien du brossage, elles peuvent s’enlever sans gravité aucune. Vous pouvez sans aucun risque, attendre le prochain rendez-vous.

·         Perte d’une ligature métallique 

Elles  peuvent parfois se rompre et irriter la lèvre ou la joue. Dans ce cas, il suffit de repousser le bout de ligature à l’origine de l’irritation avec une petite pince (type pince à épiler) de façon à le plaquer le long 

      ·         Quad'hélix désinséré

 

 

Ne pas tirer sur un appareil qui gêne un peu : risque de le tordre encore plus et d'être encore plus géné.

quad helix2bis

 

Essayer de le remettre dans le fourreau de la bague.

Ne pas tirer ce qui "bouge" parce que l'autre côté est attaché et l'appareil va être encore plus génant parce qu'il sera tordu.

 

CONTACTS 

56 boulevard Charles De GAULLE 07500 GUILHERAND GRANGES - Téléphone : 04 75 55 73 73 - Fax : 04 75 56 32 50

Site réalisé par Duc Tien TRAN